Gérer un Deuil Professionnel

Le terme “deuil professionnel” vous interpelle ?

Je veux parler ici des fins de contrat, abruptes ou pas, des départs ou des retraites, choisis ou pas…

Envie d'un peu d'INSPIRATION ?

Inscrivez vous à la LETTRE d'INSPIRATION mensuelle de Guillemette Moreau :

> S'INSCRIRE

Autres vidéos sur le deuil :

Combien de temps dure un deuil ?

Texte

Gérer un Deuil Professionnel (Version Texte) :

 

Bonjour,

 

Le terme “deuil professionnel” vous interpelle ?

Je veux parler ici des fins de contrat, abruptes ou pas, des départs ou des retraites, choisis ou pas.

On passe à autre chose n’est-ce pas ?
Surtout si un nouveau projet nous attend, ou les vacances perpétuelles en Floride.
Un peu moins bien quand on a subi la mise à pied du vendredi 16h…

 

Ici Guillemette Moreau, coach et formatrice en entreprise, et coach de carrière.

Avec mes vidéos, j’espère vous aider à créer la vie professionnelle et personnelle que vous souhaitez.
Abonnez-vous dès maintenant à ma chaîne…

 

Même quand c’est vous qui l’avez choisi, tourner une page professionnelle n’est pas forcément facile.

Différentes émotions peuvent se mêler : regrets, peurs, déception…

Évidemment si la rupture a été brutale et non choisie, vous ressentez sans doute de l’amertume,  de la colère par rapport à vous-même, j’ai été bien bête de ne pas le voir venir, bien bête de travailler comme une folle pour ces c…, et colère par rapport aux autres impliqués dans l’histoire, supérieur, collègues, ressources humaines, pas forcément très délicats.

 

J’ai déjà récupéré des clients en coaching en début de semaine, encore bien ébranlés – c’est un euphémisme, on pourrait parler de choc post-traumatique – par le congédiement du vendredi 16h : la sécurité vient vous chercher dans votre bureau avec vos affaires, direction les Ressources Humaines, vous signez votre paperasse et c’est la sortie sans même dire au revoir à vos collègues.

Pour la plupart des gens cela semble inimaginable mais cela existe.
Personnellement je ne comprends pas. Outre les dégâts pour la personne, cela abîme profondément la confiance des salariés et l’image de l’organisation, mais c’est un autre sujet.

 

Autre cas, un peu inverse, le pourrissement.
En attendant la négociation individuelle, la prime, l’accord syndical, le plan social…
Pendant cette attente, l’incertitude ronge les nerfs, on ne sait plus sur quel pied danser, serai-je encore là dans un mois ? Difficile de commencer de nouveaux projets ou juste de faire sereinement sa job.

 

Et même dans la retraite, attendue, idéalisée, l’atterrissage est parfois douloureux.
Après quelques mois de soleil, je fais quoi de ma vie ?
Surtout si votre identité était fortement liée à votre rôle professionnel, vous retrouvez un peu nu, et pas seulement à cause du maillot de bain !

Pour le cas de la retraite, quand vous vous poserez la question de donner un sens à cette seconde – troisième, quatrième – vie, j’ai des collègues coachs remarquables qui travaillent par vidéo où que vous soyez, contactez-moi et je ferai suivre.

 

Maintenant je reviens au cas où vous êtes entre 2 jobs, avec une séparation qui est encore « émotionnelle ».

Le souci, c’est que vous ne pouvez pas le nier et faire comme si cela n’existait pas.

Votre CV vous le rappelle, à chaque entrevue on va vous poser la question du pourquoi vous êtes parti, pourquoi cela s’est terminé. Et si vous n’avez pas digéré la situation, cela se sent, cela crée un doute chez vos interlocuteurs. Et vous risquez de perdre encore plus confiance en vous….

Un autre risque est l’effet de « l’élastique » ou du « boomerang » : vous passez à la suite sans problème et plus tard, une situation similaire, un moment difficile fait ressurgir les émotions et vous vous rendez compte que vous êtes fragilisé…

 

La vie professionnelle n’est pas un long fleuve tranquille !

Si vous vous rendez compte que vous avez des pages à tourner, des deuils professionnels à faire, pensez à vous faire accompagner.

Les coachs de carrière sont notamment là pour cela.

Et si vous avez vécu des situations de ca type, laissez moi vos commentaires sous cette vidéo.

 

A bientôt.

Guillemette Moreau, Coach et Formatrice professionnelle chez Coherence Coaching

Contactez-nous pour plus d'information

Share This