Prise de Poste : Vos 5 enjeux relationnels !

Quand nous changeons de poste, nous devenons vulnérables.

Voici 5 dimensions relationnelles à garder en tête dans une prise de poste…

Envie d'un peu d'INSPIRATION ?

Inscrivez vous à la LETTRE d'INSPIRATION mensuelle de Guillemette Moreau :

> S'INSCRIRE

Autres vidéos sur la Prise de Poste :

Prise de Poste : 5 pièges à éviter

Texte

Prise de Poste : Vos 5 enjeux relationnels (Version Texte) :

 

Bonjour,

 

Quand nous changeons de poste, que ce soit via une mutation ou une promotion – donc en changeant de contenu dans la même organisation – ou en changeant d’environnement avec un nouvel employeur, nous devenons vulnérables.

Il faut apprendre de nouvelles compétences, se faire un nouveau réseau, sachant que nous sommes observés, évalués, et que les attentes sont souvent fortes, surtout si vous vous êtes trop bien vendu en entretien, on le fait tous un peu 😊.

 

Ici Guillemette Moreau, coach et formatrice en entreprise, et coach de carrière.
Avec mes vidéos, j’espère vous aider à créer la vie professionnelle et personnelle que vous souhaitez. Abonnez-vous dès maintenant à ma chaîne…

 

En coaching je fais souvent réfléchir mes clients au temps et à l’énergie qu’ils investissent dans 5 directions :

  • Eux-mêmes : leurs projets propres, le temps pour apprendre, lire, aller à des conférences, faire un peu d’introspection
  • Leur supérieur, au pluriel éventuellement
  • Leurs subordonnés, leur équipe
  • Leurs collègues et pairs en interne
  • Leur réseau externe : clients, fournisseurs, instituts de recherche, concurrents…

 

Déjà en situation « normale », il y a souvent un focus prépondérant de mes clients sur les relations avec les supérieurs et avec l’équipe. Au détriment du temps pour soi et du réseau horizontal en interne et en externe.

Dans une prise de poste, ce focus naturel a encore tendance à s’accentuer, d’où cette vidéo.

 

Alors je reprends ces 5 dimensions relationnelles, et les points à garder en tête dans une prise de poste :

 

  • Le 1er enjeu, c’est la gestion de soi-même

Une prise de poste est un moment de stress : nous quittons le connu vers l’inconnu, parfois nous embarquons la famille dans l’aventure avec de nouveaux rythmes, ou même un déménagement. Est-ce que je vais être à la hauteur ? Est-ce que je vais me plaire ? Et si je m’étais trompé… ?

D’où l’importance de bien se connaitre, et aussi sous stress.

Je vous parle souvent de Process Communication pour la connaissance de soi et cet outil intègre justement les réactions sous stress. Il existe d’autres outils ou une bonne introspection, aidée éventuellement par un coach, pourra vous aider à comprendre vos zones de risque sous stress et vos comportements types. Pour pouvoir les anticiper et même informer votre nouvel entourage de comment vous fonctionnez.

Il y a un autre paramètre dans la gestion de soi, c’est la gestion de son énergie dans la durée.
Souvent vous voulez prouver votre valeur très vite et vous risquez de vous griller. Soit que la fatigue embarque, soit que vous faites un feu d’artifice en arrivant et qu’ensuite vous décevez en quelque sorte votre environnement.

 

  • 2ème enjeu : gérer les attentes de votre ou de vos supérieurs :

Ce sont eux qui vous évaluent et qui décident de votre évolution donc il s’agit de les satisfaire, et la satisfaction, cela se fait en fonction… des attentes !

Si vous promettez la lune, vous êtes coincé.
Si vous acceptez tous les projets, et pour dans 2 mois bien sûr – rien d’impossible pour Superman ou Wonderwoman – vous allez vous épuiser et ne pas pouvoir tout délivrer. Résultat : déception, et frustration des 2 côtés.

D’où la nécessité de clarifier et de négocier les attentes rapidement… mais pas trop vite.
Attendez pour discuter de votre mission et de vos objectifs et donc de vous engager, d’avoir bien compris le contexte, pris le pouls politique, évalué la difficulté de certains projets…

Cela peut peut-être éviter de vous faire refiler le projet casse-pipe, infaisable mais tellement beau dans les rapports annuels, et qui est repoussé à chaque trimestre…!

Dans mon programme de coaching de prise de poste par vidéo, c’est un point très important et nous discutons ensemble comment organiser cela de manière efficace.

 

  • 3ème enjeu : prendre en main et motiver votre équipe :

Eux aussi sont sans doute sous stress.
Qui êtes-vous ? Comment travaillez-vous ? Vous allez être observé à la loupe…

Individuellement, chacun va essayer de vous influencer, c’est normal, pour se faire bien voir, faire passer ses priorités, conserver ses avantages ou en négocier de nouveaux.

Et collectivement, c’est un système existant, avec des routines, des amitiés, des inimitiés, concurrences, alliances…

Je vous suggère de faire très vite, dès la 1ère semaine, un 1er tour de rencontres individuelles avec les membres de votre équipe mais sans rentrer dans le contenu des postes. Avec une présentation mutuelle et 2 ou 3 questions pour voir comment la personne réfléchit, interagit avec vous… et comment elle souhaite travailler avec vous.

Idéalement posez les mêmes questions à chacun, et notez les réponses pour pouvoir analyser cela au calme ensuite.

Plus tard, vous pourrez planifier des rencontres de travail plus approfondies et rentrer dans les missions et projets de chacun.

 

  • 4ème enjeu : construire votre réseau interne

Vous ne pouvez pas lancer de projet avant d’avoir compris le fonctionnement de l’organisation au global, et les interdépendances entre services. Vous risqueriez d’être inefficace, de vous mettre des gens à dos en empiétant sur les pouvoirs des uns et des autres, et en bousculant les habitudes.

Vous allez avoir besoin de partenaires et d’alliés, pour comprendre le système dans ses différents aspects : technique, relationnel, culturel, politique.

Vous pouvez agir de manière méthodique comme avec votre équipe : des prises de contact individuelles avec présentation mutuelle et 2 ou 3 questions pour ouvrir la discussion et la collaboration : comment vos collègues, vos pairs voient vos propres enjeux, vos priorités, comment ils souhaiteraient travailler avec vous… Sans leur promettre trop vite quoi que ce soit bien sûr autrement vous vous piégez vous-même !

 

Une remarque : quand on pense réseau interne, on pense souvent bureaux et siège social.

Se faire des contacts et des alliés, dans votre force de vente, sur vos chantiers, sur les plateaux de service à la clientèle – et si possible avec les francs-parleurs – sera une source d’information stratégique.

 

  • Enfin, 5ème enjeu : tisser un réseau externe :

On l’oublie souvent, et surtout quand on est pris dans le stress d’une prise de poste.

Vos fournisseurs, vos clients, vos distributeurs, vos concurrents vous connaissent très bien et avec des points de vue bien différents du vôtre.
Évidemment ce sera biaisé par des enjeux de business, mais ils peuvent vraiment vous aider à enrichir votre vision de la situation et sans doute vous donner de nouvelles idées.

Si vous ne pouvez pas les rencontrer en personne, notamment vos concurrents pour éviter des soupçons de collusion, vous pouvez par exemple organiser des « jeux de guerre » où vous vous mettez dans leur peau pour analyser vos forces, faiblesses, opportunités, etc… de leur point de vue. Un outil très utile et pas seulement pour la période de prise de poste.

 

Voilà donc les 5 enjeux et directions de travail – enfin à mon avis – à garder en tête pour votre prise de poste :

  • Se gérer soi-même
  • Gérer les attentes de votre ou de vos supérieurs
  • Prendre en main et motiver votre équipe
  • Construire votre réseau d’alliés et partenaires en interne
  • Tisser un réseau externe pour enrichir votre point de vue

 

Enfin, nous offrons un programme court de coaching par vidéo pour accompagner les prises de poste.

https://coherencecoaching.pro/fr/coaching-de-prise-de-poste/

Contactez-nous pour en discuter !

 

A bientôt.

Guillemette Moreau, Coach et Formatrice professionnelle chez Coherence Coaching

Contactez-nous pour plus d'information

Share This