Comment mieux gérer l’ANXIÉTÉ ?

L’anxiété concerne nombre d’entre nous…

Comment mieux gérer notre discours intérieur négatif et nous recentrer dans le présent ?

Texte

Comment mieux gérer l’ANXIÉTÉ ? (Version Texte) :

 

Bonjour,

 

Êtes-vous stressé ? Anxieux ? Vous n’êtes pas seul…

 

Je suis Guillemette Moreau, coach et formatrice en entreprise, et coach de carrière.
Avec mes vidéos, j’espère vous aider à créer la vie professionnelle et personnelle que vous souhaitez.

 

Ces dernières semaines ont été rudes pour notre calme intérieur.

Je fais cette vidéo début juin 2020, alors que nous essayons de reprendre une vie professionnelle et personnelle un peu plus normale.
Mais le télétravail par vidéo fatigue mentalement et physiquement, les couples ont parfois souffert, les enfants sont encore souvent à la maison à s’ennuyer fort et pour certains l’avenir professionnel est sombre.

Donc nous sommes encore en stress.

Le stress c’est une réaction de lutte et d’adaptation quand notre environnement habituel est chamboulé. Et d’ailleurs à petite dose, c’est très utile. Sauf que là cela fait déjà plusieurs mois et que je ne suis pas sûre que notre cortisol soit revenu à des niveaux d’avant. Sauf peut-être pour les ermites, sages et rêveurs qui en ont profité pour se faire une bulle d’isolement volontaire.

 

Il y a du stress et il peut y avoir aussi des peurs.

Des peurs réelles face à des circonstances qui nous mettent ou mettent d’autres en insécurité.

Mais aussi ce que j’entends beaucoup chez mes clients et clientes, de l’anxiété.
C’est à dire des peurs par rapport au futur, des peurs par anticipation, par imagination.

Et souvent nous sommes conscients que ces peurs ne sont pas rationnelles.
Comme ces gens qui consultent en hypnose pour la peur de prendre l’avion, les statistiques – le fait que finalement l’avion est un moyen plutôt très sûr de voyager – ils les connaissent mais cela ne les rassure pas.

Et si vous êtes sujet à l’anxiété, ou si vous avez des personnes anxieuses autour de vous, vous savez que ce n’est pas en les raisonnant que vous les calmez.

Parce que le discours intérieur de l’anxiété n’est pas dans le présent par rapport à des faits réels.
Mais dans l’imaginaire : « et si je perdais ma job, et si je tombais malade… »
Et une spirale mentale infernale de conséquences négatives se met en marche.
C’est Perrette et le pot au lait en négatif, je ne pourrai plus rembourser mon hypothèque, je serai à la rue, etc…

 

D’ailleurs souvent on parle de hamster pour illustrer ce discours intérieur qui tourne dans notre tête en permanence.

C’est intéressant intellectuellement de comprendre vos thèmes récurrents, vos scénarios catastrophes habituels : la peur de l’échec, de la solitude, de la mort…
Qui peuvent rentrer en résonance avec des croyances personnelles profondes comme par exemple « Si j’échoue, je ne vaux rien et plus personne ne m’aimera »

 

Mais là encore, comprendre ne suffit pas, une fois que le hamster est lancé, difficile de l’arrêter par la pensée.

C’est le problème des crises d’angoisse, vous ne pouvez pas raisonner la personne en face de vous.

C’est que notre cerveau logique, rationnel a été court-circuité par nos émotions.
On parle notamment de prise d’otage par l’amygdale, qui est notre système d’alarme interne.

 

Une fois dans un cours d’arts martiaux, j’ai entendu le maître dire que quand le mental est en surchauffe, ce n’est pas avec la tête que vous pouvez le calmer.
Et il nous disait d’aller d’abord faire un jogging et ensuite on verrait pour la méditation.
Bien sûr le sport donne des endorphines, c’est toujours bon pour le moral.

Mais c’est aussi cette idée que c’est en passant par le corps et l’action, on revient dans le présent.

Par des techniques de respiration consciente, du yoga, de l’hypnose, de l’autohypnose, bref tout ce qui vous apporte du calme.

Après avoir calmé le discours intérieur, je peux rentrer à nouveau dans le rationnel mais en étant plus détaché, presque observateur, pour notamment faire le tri sur ce que je peux influencer ou pas.

Nous sommes dans une société qui nous fait croire que nous sommes ou que nous devrions être en contrôle de tout dans notre vie, voire celle des autres.
Donc l’incertitude, la maladie, la mort deviennent insupportables.

 

Accepter, lâcher prise sur ce qui n’est pas de mon ressort est la seule solution, mais cela demande de déprogrammer des schémas et croyances très fortes.

Il y a des techniques bien utiles pour cela, faites-vous aider avec la méditation, l’hypnose, la PNL, l’EMDR…

Enfin en me recentrant sur le présent et les petits bonheurs, sur le verre à moitié plein, en développant la gratitude sur ce qui est, cela permet de refocaliser sur le positif et les opportunités.

 

L’anxiété est un sujet un peu tabou, les gens que je vois hésitent parfois à en parler car ils considèrent cela comme une faiblesse chez eux.

Mais je peux vous dire que cela concerne au moins la moitié de mes clients – en ville comme en entreprise.

 

Il y a des solutions.

Si vous avez des gens autour de vous qui souffrent d’anxiété, faites-leur suivre cette vidéo qui j’espère les aidera à se sentir moins seuls et à passer à l’action.

Et bien sûr je suis intéressée par vos commentaires et expériences sous cette vidéo.

 

A bientôt.

Guillemette Moreau, Coach et Formatrice professionnelle chez Coherence Coaching

Autres articles sur LA GESTION DU STRESS :

Stress Négatif, Stress Positif
Stress et Discours Intérieur
Stress et Baillement

Envie d'un peu d'INSPIRATION ?

Inscrivez vous à la LETTRE d'INSPIRATION mensuelle de Guillemette Moreau :

> S'INSCRIRE

Pour en savoir plus, contactez-nous :

7 + 5 =

Share This